Panoràmiques de Carlos Anillo

Tipus: País:
Mapa Llista

Eglise de Saint Martin, Pau, Pyrenees-Atlantiques, France

esfera
22 vots

L'église Saint Martin de Pau est néogothique. La fin de sa construction est datée en 1868, mais fut consacrée en 1890. Imposante par sa profondeur...

Boulevard des Pyrenees, Pau, Pyrenees-Atlantiques, France

esfera
22 vots

Pau est une commune française, préfecture du département des Pyrénées-Atlantiques située dans la région Aquitaine. En 1512, Ferdinand, roi...

Cathédrale Sainte Marie d’Oloron (3), Oloron - Sainte Marie, Pyrénées-Atlantiques, France

esfera
21 vots

Oloron Sainte Marie est jumelée avec la ville espagnole de Jaca (Huesca) Dans cette photo nous pouvons voir: l'abside de la cathédrale, le...

Cathédrale Sainte Marie d’Oloron (porche), Oloron - Sainte Marie, Pyrénées-Atlantiques, France

esfera
22 vots

La façade romane a été le travail de deux sculpteurs du XIIe siècle: la première enregistrée dans le marbre une scène de la descente de la croix,...

Cathédrale Sainte Marie d’Oloron (intérieur), Oloron - Sainte Marie, Pyrénées-Atlantiques, France

esfera
22 vots

A l'intérieur sont les suivants: l'eau bénite des lépreux du XIIe siècle, la chapelle dédiée à Saint-Grat, premier évêque de la ville, la naissance...

Cathédrale Sainte Marie d’Oloron (2), Oloron - Sainte Marie, Pyrénées-Atlantiques, France

esfera
22 vots

Site majeur sur les Chemins de St Jacques de Compostelle (via Tolosana) originaire d'Arles et Toulouse Es un sitio importante en las etapas de...

Cathédrale Sainte Marie d’Oloron (1), Oloron - Sainte Marie, Pyrénées-Atlantiques, France

esfera
23 vots

La Cathédrale de Sainte Marie d’Oloron, déclaré patrimoine mondial par l'UNESCO (1999), est un bâtiment gothique de style romain a été construit...

Oloron - Sainte Marie, Pyrénées-Atlantiques, France

esfera
21 vots

Oloron-Sainte-Marie est une petite ville d'environ 12.000 habitants, située 33 km au SO de Pau, au pied des Pyrénées et de la confluence du Gave...

pàgines: 1 2 3
Veure tots els autors » Saber més de Carlos Anillo »